Calçots, spécialité catalane


Les Calçotadas : Ma… kézako?

Encore une jolie tradition catalane que l’on croise un peu partout dans Barcelone en Janvier-Février.

La calçotada, bien plus que la fête de l’oignon, c’est un grand festin de quartier. Tous les voisins se retrouvent dans les rues, sortent chaises, tables, bouteilles de vin et barbecue. A la différence des traditionnels « barbec' », les catalans ne grillent pas des merguez mais des calçots (légume qui ressemble au poireau, mais qui est une sorte de jeune oignon). Une fois carbonisés, on enlève la première couche du calçots pour en extraire le blanc tout chaud. On le trempe dans la sauce Romesco (yummy yummy!) et on essaye de manger ça proprement.

Les plus sages ramènent leur propre bavoir. Très très sexy.

Au final, on se marre/mange/boit bien, on pue le barbecue, et on est tout content d’avoir pu partagé ce rituel avec de vrais catalans.

Où? Un peu partout dans Barcelone, celui que j’ai testé se cachait dans une ruelle de Gracia.
Prix : entre 7 et 12 euros/tête (vin + PLEIN de calçots + saucisses+ pan con tomate+ bavoirs en option)

http://www.barnattitude.com/evenements/activites/calcots-gotico-barcelon-1550

Publicités
Calçots, spécialité catalane

Barcelone en fête


C’est chose connue, les espagnols aiment faire la fête… les barcelonais encore plus.

A partir du dernier week end de septembre toute la ville s’embrase. La Mercé lance le mouvement. Too bad, je n’étais pas là pour la Mercé, mais heureusement j’ai rattrapé le coup en assistant au défilé de Poblenou (fête très familiale), avec les fameux géants dansant le long de la rambla de Poblenou. Les familles envahissent les rues : grands parents, petits enfants, jeunes parents, tous sont de sortie.

Un peu plus tard en octobre, je me suis retrouvée un peu par hasard au milieu de la fête de Sarria, une sorte de petite Mercé de quartier. Absolument incroyable. Il s’agit de ces fameux correfocs (feux qui courent) où les gens sont déguisés en diables, et enflamment la ville avec des feux d’artifice plantés le long de pique. Les enfants sont déguisés en mini terroristes, avec capuches, gros sweat shirt, et lunettes pour se protéger des explosions. L’animation ne s’arrête pas aux simples pétards, Sarria était transporté par les groupes de percussions tout le long du cortège. Il faut le voir pour le croire. L’ambiance est folle.

J’ai hâte de revoir ça.

Pour en savoir plus sur les dates, il faut se tenir au courant dans l’actualité, ou sur le site des mairies de quartiers

http://www.bcn.cat/merce/ca/index.shtml

http://fiestas.net/sarria/

Rambla de Poblenou

Barcelone en fête